5 erreurs à ne pas commettre avant un entretien d’embauche

5 erreurs à ne pas commettre avant un entretien d’embauche

Date: 12-07-2018

Votre date d’entretien arrive à grands pas, vous êtes préparé, c’est parfait ! Maintenant, la dernière étape avant l’échéance, c’est de ne pas faire d’erreurs juste avant celui-ci. Nous vous avons fait une liste des 6 erreurs à éviter de commettre juste avant un entretien d’embauche. 

1. Arriver en retard ou trop en avance

La première erreur a ne pas commettre concerne l’heure d’arrivée. Arriver trop en avance peut s’avérer être une mauvaise stratégie, cela peut gêner voir stresser votre recruteur qui se sentira pressé par votre présence. A l’inverse, arriver en retard vous donnerait l’image d’un candidat peut sérieux, et ce, avant même d’avoir commencer l’entretien. Quant au fait d’arriver pile à l’heure, cela n’est pas l’idéal non plus puisque vous n’aurez pas les idées claires pour être le plus à l’aise et concentré lors de votre entretien d’embauche. Arriver 5 à 15 minutes avant l’heure d’entretien semble idéal pour mettre toutes les chances de votre côté et ce pour diverses raisons. Vous montrez au recruteur que vous êtes ponctuel, organisé et sérieux. Vous avez le temps de vous concentrer pendant les quelques minutes d’attentes. Vous avez prévu une marge pour ce que vous ne pouviez pas prévoir comme les bouchons ou un problème d’itinéraire et vous arrivez sans stresse supplémentaire à votre entretien d’embauche.

 

2. Arriver les bras encombrés (manteau, café, malette…)

Vous vous imaginez arriver en entretien d’embauche le manteau sous le bras, le café dans la main et la mallette dans l’autre ? Encombré au point de ne pas pouvoir serrer la main de la personne qui vous reçoit ? Non, et c’est tant mieux. En arrivant de cette manière, vous envoyez un message négatif et reflétez l’image d’une personne désorganisée et pas très dégourdie. Sans parler du fait que cela peut aussi ajouter du stress dont vous n’aurez pas besoin pour passer cet entretien.


3. Être au téléphone dans la salle d’attente

Hormis le fait que vous risquez de déranger les personnes qui vous entourent, vous risquez de vous déranger vous-même et de vous déconcentrer. Si votre recruteur vous trouve au téléphone quand il doit vous rencontrer, vous allez instantanément lui renvoyer l’image d’une personne trop confiante, impolie ou complètement désintéressé par cet emploi. Il est possible qu’il s'interroge alors sur votre présence ici. Mettez votre téléphone en mode avion, et restez concentré sur votre objectif !


4. Montrer sa nervosité

On connaît tous le stress de l’entretien, et les tics nerveux peuvent nous trahir, c’est pourquoi il faut tenter de les masquer au mieux (par exemple éviter le bouger la jambe, tourner en rond, se ronger les ongles…). Pourquoi ? D’une part, en laissant votre nervosité apparente vous montrez votre manque de confiance en vous, et d’autre part, cela peut distraire votre employeur qui cessera de vous écouter, distrait pas vos gestes répétitifs. Entrainez-vous chez vous à prendre conscience de votre corps et concentrez-vous pour rester statique. Lors de l’entretien, asseyez-vous droit, en bout de chaise, posez vos mains devant vous sur le bureau et ne faites des gestes que lorsque vous souhaitez appuyer un propos. Lorsque vous sentez le stress monter, respirez profondément et reprenez votre discours.
 

5. Être négligé

Cela n’est pas un secret, votre tenue vestimentaire est un point clé d’un entretien d’embauche qu’il ne faut pas négliger. Évidemment, tous les corps de métier n’ont pas les mêmes codes vestimentaires, par conséquent, il faudra vous adapter à l’entreprise dans laquelle vous êtes convoqué. Cependant, dans tous les cas, vous devrez arriver propre (chaussures comme vêtements) et coiffé. Il est conseillé d’éviter les signes trop visibles (logo, imprimés…) ou les couleurs trop prononcées comme le jaune ou le rouge par exemple. Pour être sûr de ne pas commettre d’erreur, choisissez une tenue avec des couleurs neutres comme le gris, le noir ou le blanc. Votre tenue reflète votre image, à première vue, c’est pourquoi il est important d’y porter de l’attention, autrement le recruteur pourrait se faire une idée de votre hygiène de vie. 
 

Pour finir : se stresser soi-même

Vous avez tout noté ? Car toutes ces situations peuvent vous rendre nerveux une fois en entretien ou même avant, en vous préparant en conséquence, vous évitez le stress inutile qui vous déconcentre et vous déstabilise. Prenez donc en compte ces conseils, et vous arriverez confiant et prêt pour décrocher ce nouvel emploi !
 

Un dernier mot : 

Si vous êtes fumeur, sachez qu’il n’est pas idéal de sentir le tabac lorsque vous arrivez en entretien d’embauche. En effet, une grande partie des recruteurs ont confié être dérangés par l’odeur de la cigarette d’un candidat. Les premières impressions sont les plus importantes lors d’un recrutement, faites en sorte d’écarter tous les facteurs qui freinent votre embauche. 

Vous recherchez un emploi ou une mission d’intérim dans la région PACA ? Consultez nos offres d’emploi sur notre site ou notre page Facebook